MSF Journées pédiatriques 6ème édition

3-4 mai 2024 à Nairobi, au Kenya et en ligne

MSF Journées pédiatriques 6ème édition

3-4 mai 2024 à Nairobi, au Kenya et en ligne

Rejoindre la discussion

 

Nous sommes ravis d'annoncer que les Journées pédiatriques de Médecins Sans Frontières (MSF) auront lieu à Nairobi, au Kenya, et seront accessibles dans le monde entier sur une plateforme d'événements virtuels les 3 et 4 mai 2024.

LES INSCRIPTIONS SERONT BIENTÔT OUVERTES:  

 

Participation virtuelle :

  • L'inscription vous donne accès à la plateforme virtuelle des Journées pédiatriques, qui est disponible à la navigation une semaine avant l'événement. 
  • La conférence sera transmise en direct en français et en anglais.
  • Vous pouvez participer aux discussions par le biais d'un chat 'Q&A' dédié et créer des réseaux par le biais de la messagerie directe.
  • Il y aura également une exposition de posters.
  • Vous pouvez regarder les enregistrements en replay sur la même plateforme.

 

Participation en personne:

  • Lors de votre inscription, précisez si vous préférez participer en personne.
  • Notez que le fait de vous inscrire ne vous garantit pas une place pour l'événement en personne ; le nombre de places est limité.
  • Si des places sont disponibles, vous serez contacté par courrier électronique pour vous donner des instructions supplémentaires. Ne planifiez pas votre voyage avant d'avoir reçu une confirmation.

 

Personnes ayant soumis un résumé :  

  • Tous ceux qui ont soumis un résumé seront informés des résultats au plus tard le 20 février. 
  • Nous enverrons plus d'informations à ceux dont les résumés ont été sélectionnés comme présentations orales ou posters. 
  • Vous pouvez vous inscrire à la conférence quel qu'en soit le résultat de votre résumé.

 

>> Inscrivez-vous à l'événement <<

Thèmes principaux

VIH pédiatrique

La campagne de lutte contre le VIH pédiatrique est encore loin d'être gagnée. Dans le monde, la moitié des enfants séropositifs ne reçoivent pas la thérapie antirétrovirale dont ils ont besoin. En Afrique de l'Ouest et en Afrique centrale, où se concentrent 25 % des cas de VIH pédiatrique dans le monde, seul un enfant sur cinq reçoit ce traitement indispensable. Le manque de moyens pour effectuer un diagnostic précoce chez les nourrissons et le manque d'accès à la thérapie antirétrovirale y contribuent directement. Malgré des progrès significatifs dans la prévention de la transmission mère-enfant (PTME) au cours de la dernière décennie, la couverture universelle pour éliminer les infections néonatales n'est toujours pas atteinte. Ces lacunes se reflètent dans les projets de MSF où des défis existent en ce qui concerne le dépistage systématique des patients dans les programmes à haut risque, le suivi des nourrissons exposés au VIH et de leurs mères, le lien entre les soins et les services nationaux, le manque de connaissance des schémas pédiatriques du VIH parmi le personnel de première ligne et l'accès limité à des formulations d'ART adaptées aux enfants. Cette session vise à mieux faire connaître les dernières recommandations en matière de dépistage et de traitement du VIH pédiatrique, à discuter des obstacles et des solutions potentielles à la mise en œuvre, à aborder les défis nutritionnels chez les enfants séropositifs et à apprendre comment créer des systèmes solides de prévention et de suivi du VIH pédiatrique.

 

Vaccination et maladies évitables par la vaccination

La vaccination est une intervention cruciale pour sauver la santé des enfants. Cependant, depuis la pandémie de COVID-19, les niveaux de couverture ont fortement régressé, entraînant une aggravation des épidémies de maladies évitables, en particulier la rougeole et la diphtérie. Il est urgent d'intensifier la vaccination et de rattraper les progrès perdus lors de la pandémie de COVID-19. Il reste également à inclure des vaccins essentiels, tels que le vaccin conjugué antipneumococcique (PCV), dans les calendriers de vaccination de routine. Les vaccins contre le PCV et le rotavirus, entre autres, n'ont pas encore été introduits dans de nombreux pays où la charge de morbidité est élevée. Les enfants sont les plus touchés par les maladies évitables par la vaccination et les professionnels de la santé qui les traitent jouent un rôle important dans la promotion de l'impact salvateur de la vaccination, depuis le diagnostic jusqu'à la réponse aux épidémies et au plaidoyer.  Cette session vise à mettre en lumière les récentes augmentations des épidémies de maladies évitables par la vaccination, à analyser les nouvelles stratégies de vaccination potentielles et les réponses d'urgence dans les situations humanitaires, à exploiter les synergies entre la vaccination et la nutrition, et à débattre du rôle de MSF dans le plaidoyer en faveur de la vaccination et les campagnes de vaccination de rattrapage.

 

La nutrition

La nutrition est une dimension importante des soins pédiatriques et concerne tous les aspects de la santé de l'enfant. Malheureusement, la planification verticale isole souvent la nutrition des soins pédiatriques, ce qui entraîne des occasions manquées et des lacunes. L'intégration de la nutrition dans les programmes pédiatriques améliore l'identification des enfants qui risquent de souffrir de malnutrition et augmente la probabilité de diagnostiquer les raisons médicales sous-jacentes potentielles de la malnutrition. En outre, plusieurs interventions simples visant à prévenir la malnutrition ne sont pas universellement mises en œuvre, comme le fait de permettre aux mères et aux bébés hospitalisés de rester ensemble pour promouvoir et faciliter l'allaitement, le suivi nutritionnel de routine des nouveau-nés jusqu'à l'âge de 6 mois, la garantie d'un régime alimentaire adéquat à domicile et le dépistage à domicile de la circonférence moyenne du bras supérieur (MUAC) par les parents/soignants. Au cours des Journées pédiatriques, nous soulignerons l'importance de la nutrition dans le cadre de chacune des sessions principales, nous présenterons et discuterons des derniers conseils et outils en matière de malnutrition et nous examinerons les principales priorités de MSF en matière de soins nutritionnels.